“Le climat des Westlands convient bien aux giroflées.”

Dès que l'on approche de la serre, on sent ce parfum doucement épicé typique des giroflées. “Dès qu'on travaille la fleur en serre, on ne le sent plus”, raconte l'horticulteur Gerrit Boers.

Gerrit Boers gère avec son frère Jan une entreprise horticole de fleurs estivales à ’s-Gravenzande (Pays-Bas). Au printemps et en été, toute leur énergie est consacrée aux giroflées (Matthiola). "Le climat tempéré des Westland est bon pour les giroflées”, raconte Gerrit. “Lorsque la chaleur devient trop forte, vers l'approche de l'été, la giroflée ne forme plus de boutons, mais pour nous ce n'est guère un problème.”

Le plein de couleur

Les jeunes plants sont mis en terre fin mars. Environ huit à neuf semaines plus tard, les fleurs sont arrivées à maturation. “C'est tout un art d'obtenir la bonne longueur de tige : au moins 55 cm pour un bouquet. On y parvient en observant certaines règles de culture concerncant l'engrais et l'humidité. “Quand la plante commence à montrer de la couleur, il faut encore une semaine avant que les fleurs ne soient prêtes à être coupées. Leur couleur est alors très présente. Magnifique.”