Le Phlox au fil des saisons

"La culture du Phlox est très variée. Nous travaillons avec les saisons. En hiver, les choses sont complètement différentes", raconte Jeroen Hogenboom de Roelofsarendsveen (NL).

JJeroen a repris l’entreprise horticole de ses parents, où son père se rend encore tous les jours. A partir du moment où il est arrivé dans l'entreprise en 2006, ils se sont entièrement consacrés à la culture du phlox (rose, violet et blanc principalement). La culture se déroule partiellement en serre et partiellement dehors en pleine terre. “En hiver, c'est calme. Il fait froid, même dans les serres. Les plantes ont besoin de ce gel pour parvenir à floraison. A cette époque, nous faisons principalement des pousses et des activités d'obtention.”

Le bout du nez du Phlox

Après l'hiver, les plantes prennent vie. “Les plantes pointent leur nez dès le début du printemps. Pour moi, c'est le plus beau moment de l'année. Nous pouvons enfin travailler dehors. En été, couper les fleurs devient une activité collective, et ça c'est aussi très sympa.”

 

Comme une abeille
Outre la culture des Phlox, Jeroen s’occupe également de la sélection. “Faire soi-même la sélection peut sembler très facile : vous prenez le pollen d’une fleur et le déposez – telle une abeille – sur l’autre. Il est pourtant très difficile de développer de nouvelles variétés de bonne qualité. J’essaie d’influencer le résultat en choisissant les bons ‘parents’ et en faisant les bonnes sélections, mais on ne sait jamais à l’avance ce qui en ressortira. Notre dernière venue s’appelle 'Sweet Lexy', d’après ma fille. C’est un Phlox rose avec un cœur rose vif, qui tient très bien dans le vase et garde bien sa couleur.”

Lire également :

Information sur les produits Le Phlox