“Pour la culture de Fritillaria meleagris, il faut de la patience.”

Se balançant au gré du vent

À chaque souffle de vent, les fleurs en forme de clochettes se balancent. Un champ de fritillaires est un véritable festin pour les yeux. Mais c'est sous terre que travail a lieu. C'est là que les bulbes grossissent chaque année un peu plus, jusqu'à atteindre la taille qui leur permettra de donner naissance à une magnifique fleur coupée. Cette naissance a lieu dans de petites caisses, en serre. Et là aussi, le spectacle est féérique !

La patience

“Pour la culture de Fritillaria meleagris, il faut de la patience”, nous raconte Tim van Schagen. “Tout commence par des graines. Celles-ci poussent jusqu’à devenir en quatre ans de véritables bulbes. L’année suivante nous pouvons enfin récolter les belles fleurs.”

La féminité

“Ces fleurs violettes et leurs étamines jaunes… Pour moi la Fritillaria persica est une grande dame”, dit Tim van Schagen, qui cultive différentes variétés de Fritillaires. “Les feuilles bleu-gris sont couvertes de pruine – comme les raisins. Tout cela fait pour moi de la persica une des plus belles Fritillaires.”

La bonne conduite

“Chaque jour, je fais mon tour dans la serre des Fritillaria uva-vulpis pour regarder comment elles se comportent”, raconte le producteur de fleurs Berry Bakker. “A chaque fois c’est un moment magnifique lorsque que les premières petites fleurs paraissent : un petit calice brun avec un bord jaune.”

Surprise !

“Quand les plantes de Delphinium sont rangées et divisée, je commence la culture des Fritillaria uva-vulpis”, nous raconte le producteur de fleurs Berry Bakker. “Je m’occupe au mieux de mes petits bulbes, mais c’est toujours une surprise de voir ce qu’elles produiront.”



Lire également :

Consulter également :